Balades et découverte du quartier de Noailles Marseille

Le quartier Noailles c’est proche de la gare Saint-Charles, quelques pas de la Canebière, qui descend le vieux-port au pied du Cours Julien, est un haut lieu d’histoire de la vieille ville. Suivez Les appartements au cœur de ce quartier bouillonnant où se mêlent langues et cultures du monde entier.

Encore un de ces paradoxes si propres à notre ville. A voir son marché coloré et son effervescence, difficile d’imaginer que « le ventre de Marseille » était à l’origine un quartier aristocratique. Et pourtant…

Cinq siècles d’histoire

La « rue des nobles » est créée en même temps que La Canebière en 1666. Les grands noms de la ville y résident, tel Jacques de Noailles, lieutenant des galères et représentant du roi. La rue, puis le quartier prendra son nom.

Au milieu du XIXème siècle, la rue de Noailles est considérablement élargie. D’imposants hôtels particuliers sont construits, comme Le Grand Hôtel de Noailles. Il accueille Gandhi et ses deux chèvres en 1931, et Charles Trenet fait ses premiers pas dans son cabaret. Le bâtiment héberge désormais un commissariat de police.

gandhi-visite-noailles
Gandhi à son arrivée d’Inde à Marseille, avec ses deux chèvres qui assurent sa ration de lait quotidienne !

Aujourd’hui, Noailles est le quartier le plus populaire et cosmopolite de la ville, certains diront, là où bat le cœur du « vrai Marseille ». Le marché des Capucins, sa foule bigarrée, les étals infinis d’aliments et d’épices, les produits de toute l’Afrique et de l’Asie constituent son identité.

Découvrez Noailles à pied

En partant de La Canebière, glissez-vous dans la foule et suivez-nous… A lui seul, le quartier concentre une bonne partie des grandes institutions de Marseille.

Il y a tout d’abord Toinou, notre plus grand vendeur de coquillages et de fruits de mer. Sa jolie terrasse est souvent pleine, allez-y pour déguster un plateau de la mer.

Juste en face, en retrait de la rue de Rome, se trouve le pâtissier oriental La Rose de Tunis. Les baklawas, cornes de gazelles y sont frais et exquis, voire dangereux si vous êtes gourmands…

Entrons véritablement dans Noailles. Juste après Toinou, en prenant la première à gauche, on tombe sur La Maison Empereur. Créée en 1827, c’est l’une des plus anciennes quincailleries de France. Elle s’organise en quatre spécialités : quincaillerie générale, art culinaire, coutellerie et droguerie. Au rayon des jouets à l’ancienne, on est complètement retombé en enfance !

maison-empereur-noailles
L’un des magasins de La Maison Empereur

En montant dans la rue … Le Pere Blaize Herboristerie. A Marseille, le Père Blaize soigne les maux par les plantes depuis 200 ans

La pharmacie du Père Blaize Le Père Blaize, 4-6 Rue Méolan et du Père Blaize, 13001 Marseille

est spécialisée dans le traitement par les plantes médicinales et aromatiques. Quelque soit le maux dont on souffre, on  y trouve toujours un remède qui soulage. Fidèle à  l’esprit de son fondateur, Toussaint Blaize, l’officine marseillaise fête ses 200 ans.

 

 

Le cœur de Noailles, le Marché des Capucins, est à deux pas. C’est là où se trouve aussi la station de métro Noailles. Saviez-vous qu’il s’agissait à l’origine d’une gare de tramway ? A la fin du XIXème siècle, cette gare fut construite en même temps que le tunnel sous la Plaine, long de quelques 800 m. Celui-ci permettait d’étendre le réseau de tramway marseillais jusqu’à Aubagne. Hélas, alors que le réseau était l’un des plus étendus du monde, il est dans un tel état après la seconde Guerre Mondiale qu’il sera supprimé (fin des années 60).

Devant le marché, arrêtez-vous à la plus vieille terrasse de café du quartier, au café Prinder. Un peu plus haut, rue Méolan, vous trouverez la célèbre herboristerie du Père Blaize. Ouverte depuis 1815, l’herboristerie offre plantes médicinales, herbes et formules naturelles pour tous les maux.

Un étal du marché des Capucins
Un étal du marché des Capucins

Revenons sur la rue d’Aubagne et continuons à la remonter. On vous en avait déjà parlé dans notre top des pizzerias de Marseille, Chez Sauveur est une adresse incontournable. Les pizzas traditionnelles sont préparées et cuites de la même façon depuis 1943. Attention, pensez à réserver !

Surtout, arrêtez-vous pour entrer dans l’une des échoppes orientales aux allures de souk. Rassoul, savon noir, légumes et fruits secs, plats à tajines, vous êtes à Marseille mais aussi à Istanbul, Tunis, ou Casablanca.

Une de ces fameuses échoppes orientales de la rue d’Aubagne
Une de ces fameuses échoppes orientales de la rue d’Aubagne

Un peu plus loin, au numéro 39 de la rue d’Aubagne, une devanture discrète indique La Boulangerie Libanaise. On y entre incognito pour acheter quelques beureks (petits chaussons libanais fourrés et épicés), à tomber !

Enfin, gagnez le haut de la rue d’Aubagne, sur votre droite se trouve Joli Rouge, un café et une brocante vintage. On peut y boire un verre en écoutant de la musique cool, dénicher d’anciens fauteuils de cinéma, une table en formica, des affiches de cinéma…

Notre visite s’achève sur le Cours Julien et ses larges terrasses ensoleillées. Il vous reste de l’énergie pour une autre balade ? Découvrez le Cours Ju ici !


Nos adresses

Marché de Noailles, rue du Marché des Capucins, 13001 Marseille
Du lundi au samedi, 8h-19h
Café Prinder, 1 rue du Marché des Capucins

A table

  • Chez Toinou, 3 Cours Saint-Louis, 13001 Marseille
  • La Rose de Tunis, 5 rue Pavillon, 13001 Marseille
  • Chez Sauveur, 10 rue d’Aubagne, 13001 Marseille (pensez à réserver)
  • La Boulangerie Libanaise, 39 rue d’Aubagne, 13001 Marseille

Shopping

  • Le Père Blaize, 4-6 Rue Méolan et du Père Blaize, 13001 Marseille
  • La Maison Empereur, 4 rue des Récolettes, 13001 Marseille
  • Joli rouge, 72 rue d’Aubagne, 13001 Marseille

Y aller

Métro ligne 2 et tram ligne 1, arrêt Noailles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *